Le point sur le jargon des termes des professions du droit

La profession juridique est remplie de jargon et d’autres termes formels compliqués. Les titres professionnels détenus par les membres de la profession d’avocat sont également source de confusion. Quelles sont les différences entre les « juristes », les « avocats », les « administrateurs juridiques » et les « conseillers juridiques », par exemple ?

Qu’est-ce qu’un juriste ?

Le terme « juriste » est souvent utilisé pour désigner un large éventail de professionnels du droit. En règle générale, cependant, un juriste est toute personne qui a reçu une formation en droit. Toute personne qui a fait des études de droit et obtenu un diplôme en droit (LLB) est donc juriste. Cela signifie que si vous n’êtes qu’un juriste, sans qualifications ou titres professionnels supplémentaires, vous ne pouvez pas représenter un client devant une cour de justice. Votre formation juridique vous permet d’agir à titre de conseiller juridique ou de conseiller en politiques, ou de donner des conseils juridiques.

Qu’est-ce qu’un « attorney » ?

Pour devenir attorney, vous devez d’abord compléter votre formation juridique théorique (c.-à-d. votre diplôme en droit). Vous pouvez ensuite faire votre stage avec un attorney en exercice pour une période de temps spécifique. Une fois que vous avez terminé votre stage, vous devez passer un examen du Barreau. Si vous réussissez, vous pouvez demander à la Haute Cour d’être admis comme attorney. Un attorney peut se spécialiser dans une filière en particulier. Il pourra alors, dans certaines circonstances, représenter des clients devant un tribunal. Bien que tous les attorneys puissent être appelés juristes, tous les juristes ne sont pas nécessairement des attorneys.

Qu’est-ce qu’un avocat ?

Un avocat est un juriste spécialisé qui représente ses clients devant un tribunal. Contrairement à un attorney, l’avocat ne traite pas directement avec le client : l’attorney réfère le client à un avocat lorsque la situation l’exige. Pour devenir avocat, il faut devenir membre du Conseil Général du Barreau.

Qu’est-ce qu’un parajuriste ?

Un parajuriste travaille dans un cabinet d’avocats et est généralement chargé d’effectuer certains travaux juridiques pour le compte d’un avocat ou d’un attorney. Les parajuristes sont essentiellement des assistants juridiques. Un parajuriste peut faire des tâches telles que :

  • Entrevues avec les clients
  • Mener des recherches
  • Rédaction de documents juridiques
  • Dépôt de documents juridiques

Salaire et expérience

La rémunération médiane de tous les avocats est de 120 000 $ par année, soit 58,00 $ l’heure, à compter de 2018. Les avocats les plus expérimentés qui détiennent un doctorat ont le potentiel de gagner 105 $ l’heure ou 210 000 $ par année.

Tendance à la croissance de l’emploi

Le nombre de conseillers juridiques augmentera de 9% par année jusqu’en 2026, ce qui correspond à la plupart des autres catégories d’emplois du monde du droit. De nombreux conseillers juridiques choisissent également le service public, y compris au Bureau des affaires juridiques du Département d’État au niveau fédéral. Bien que les effectifs actuels de 200 avocats permanents et de 120 employés de soutien aient tendance à demeurer stables, l’attrition attribuable aux départs à la retraite et au roulement de personnel au sein du Ministère devrait entraîner la création de postes ouverts chaque année jusqu’en 2026.

Le point sur le jargon des termes des professions du droit
Retour en haut